Anti-stress

A notre époque, le stress et son cortège de troubles nerveux ainsi que les conséquences comportementales et physiques de ces troubles sont de mieux en mieux connus et étudiés. Malheureusement force est de constater que le stress affecte un nombre croissant de personnes et que les conséquences de ces défaillances nerveuses peuvent être graves et durables. Comme le stress s'alimente essentiellement à notre mode de vie, à nos peurs, à nos doutes, à nos souffrances affectives, à nos échecs et aux moments difficiles de notre vie, il n'est pas difficile de lui prédire un avenir somptueux.

Le stress est-il donc une fatalité tout spécialement à notre époque ? N'y a-t-il pas moyen d'éviter le recours à la chimie des anxiolytiques, des antidépresseurs et autres décontractants (quelque soit l'utilité de ces médicaments par ailleurs) quand ce n'est pas l'alcool, le tabac ou les drogues douces ou dures ?

Les techniques du Yoga (certaines plus que d'autres) et les méthodes naturelles font merveille dans ce domaine.

 

 

Nous distinguons cinq types de techniques issues du Yoga ou des méthodes de santé naturelles susceptibles d'apporter des réponses satisfaisantes à court terme comme à plus long terme aux conséquences du Stress, véritable fléau de notre époque:


Techniques de relaxation

- Postures de relaxation : Décubitus dorsal, Décubitus ventral et posture de relaxation latérale.

- Relaxation yogique traditionnelle avec schéma ascendant des pieds vers la tête.

- Relaxation tibétaine avec schéma descendant de la tête vers les pieds répété à trois reprises.

- Training autogène de Shultz avec approfondissement progressif de la relaxation par les manifestations de pesanteur, chaleur, respiration autonome, perception des pulsations cardiaques, chaleur émanant du plexus solaire, perception d'un souffle sur le front.

- Mouvements de relaxation mécanique des muscles de la nuque, des yeux, de la langue, de la mâchoire, du visage, du dos, des épaules, des mains, des bras et des jambes; relaxation mécanique des muscles fessiers et lombaires; relaxation de l'abdomen, de l'estomac, du périnée et de l'anus.

- Âsanas propices à la relaxation : Charrue, Huître, Pince, Cigogne, feuille pliée.

- Exercices de relaxation dynamique et cris de la Série n°12.

- Relaxation par le massage, l'étirement des différentes parties du corps (en particulier les extrémités) et par la mobilisation douce.

- Techniques de visualisation et d'autoprogrammation mentale.

haut de page

Techniques de Prânâyâma.

- Exercices de relaxation par la respiration : respirations amples et libres, lentes ou rapides, rétentions suivies d'expirations profondes associées ou non à des cris.

Prise de conscience de l'oppression nerveuse sur la respiration, des comportements d'apnée en toutes circonstances.

- Pratique de la respiration complète, de la respiration Nâdi Sodhana, de la respiration Ujjâyin, de la respiration Samavritti, de la respiration 2-8-4 et multiples, de la respiration Kapâlabhâti accompagnée de Mulâ Bandha, Uddiyana Bandha et Jalandhara Bandha, de la respiration de la Rivière et de la respiration axiale tibétaine.

- Divers exercices de prise de conscience de l'énergie et de recharge prâni par la concentration et la polarisation associées à la respiration.

- Postures du triangle et de la demi-lune et diverses postures de recharge énergétique.

haut de page

Techniques comportementales.

Indépendamment des techniques de relaxation pure et de contrôle direct des conséquences physiques et nerveuses du stress par la digitopuncture et les plantes, il convient d'engager une démarche de compréhension plus profonde de nos réactions au stress, quelque soit la cause de ce dernier, comme un acte de réelle attention et compassion envers soi-même.

Les techniques comportementales de l'atelier anti-stress vont, bien entendu, s'inspirer des techniques de Raja Yoga telles que nous les avons déjà décrite en particulier dans le chapitre consacré à Prathyâra et Dhârana. Si la finalité de l'anti-stress et de la méditation n'est pas identique, les perturbations du mental sont les mêmes et les remèdes identiques. Comme pour le Raja Yoga les techniques consisteront d'abord à apprendre à "calmer le jeu" du mental, "couper les ponts" sensoriels avec l'environnement, "retrouver le silence intérieur" à travers une pratique de l'immobilité et de la détente.

Par la suite il conviendra de développer, dans ce silence, l'énergie de la conscience et de la vigilance par la pratique de la concentration avec ou sans objet; la confusion du mental est, en effet, d'autant plus forte que l'énergie de la conscience est faible et la fatigue nerveuse importante. Puis, comme dans le Raja Yoga, on cherchera à sortir des comportements mentaux négatifs qui ne mènent nulle part si ce n'est à l'épuisement et au désespoir tels que : peur, souci, doute de soi et de l'autre (on peut rester lucide sans ça), culpabilité, honte, agressivité, antipathie, impatience, indétermination, léthargie, dépression. On prendra conscience de la formulation négative des événements qui nous arrivent dans le mental et comment on peut sortir de cette formulation hérissée d'obstacles, d'adversaires, de dualismes divers et surtout de Souffrance.

Plus profondément on cherchera à sortir des comportements inconscients de dépendance affective vis à vis des autres, des besoins de reconnaissance et de valorisation, de conformité et de sécurité. Ces besoins ne sont pas négatifs par eux-mêmes mais ils le deviennent dans la mesure où ils nous infantilisent et s'expriment dans des situations et des moments de la vie où nous avons, au contraire, à faire preuve d'autonomie et de maturité.

Une autre orientation sera de cultiver des dynamismes mentaux qui ne s'alimentent plus aux vieux schémas de punition et de récompense, de bien ou de mal. il conviendra, au contraire, de développer la connaissance objective de soi, la solidarité avec soi-même quelques soient les circonstances; il conviendra de procéder à l'évaluation des possibilités personnelles, de leur évolution possible et à une claire définition du "projet" que chacun de nous représente.

Enfin il conviendra de cultiver les "fleurs" du jardin du coeur que sont la confiance et l'espérance, la sympathie et l'amitié, la communication et l'expression, la patience et la persévérance, le contentement et la gaieté, l'indifférence à l'échec ou au succès, la volonté et la détermination, le courage et l'entreprise.

L'atelier anti-stress est, avant tout, une rencontre avec soi et avec les autres, un moment d'attention et de compréhension dont le but est de transformer harmonieusement notre champ relationnel, de transformer "celui qui souffre" en "celui qui aime". C'est aussi un temps de réflexion sur le sens de notre vie et une aide précieuse pour ceux qui ont été affectés par la perte d'un être cher ou une séparation douloureuse.

haut de page

Techniques de Digitopuncture.

  • Points neuromodulateurs et régulateurs de l'énergie nerveuse.

  • Points anti-trac : il existe des points à effet gabaergique, c'est-à-dire stimulateurs du Gaba (pour gamma-amino-butyric-acid). Le Gaba est un neuromodulateur qui participe de l'adaptation au stress et de ses effets nocifs sur le système nerveux. Il existe également des points d'équilibre du système nerveux autonome (sympathique et parasympathique) qui stimulent l'un nos capacités d'action (le sympathique) et l'autre nos capacités de repos (le parasympathique), l'un les "dépenses" et l'autre les "recettes".

  • Points neurostimulants, euphorisants et antidépresseurs.
  • Il existe d'autres points, complémentaires des gabaergiques qui stimulent l'énergie des centres nerveux fatigués et aident au rétablissement de l'équilibre de l'humeur dans les déprimes et dans les dépressions.

  • Points tranquillisants et somnifères.

  • Il existe des points complémentaires des gabaergiques qui ont un effet calmant et anxiolytique qui aident au rétablissement de la relaxation et du sommeil.

  • Points anti-trac.

  • Les artistes chinois savaient se servir de points facilement accessibles et discrets pour lutter contre le trac.

  • Points cardioprotecteurs et antispasmodiques.

  • Il existe des points qui renforcent l'énergie du coeur et le protège des effets nocifs du stress. D'autres points calment le coeur et régularisent son rythme. D'autres points encore calment les spasmes (voir également régulation de l'équilibre minéral).

  • Points régulateurs de l'activité hormonale.

  • Les dérèglements de l'activité hormonale entraînent fréquemment des troubles nerveux (fatigue, dépression, agressivité) périodiques ou durables.

  • Points régulateurs de l'équilibre minéral.

  • La carence ou le déséquilibre de certains sels minéraux et oligo-éléments entraînent de nombreux troubles nerveux (spasmes, fatigues, céphalées); c'est le cas du magnésium dont la carence est responsable de nombreuses troubles; son déficit grave peut entraîner des lésions cardiaques.
haut de page

Plantes et compléments alimentaires

Certaines espèces végétales ont des effets remarquables dans la lutte contre le stress.

Ainsi le Withania (d'origine indienne) enraye-t-il la prolifération des récepteurs dopaminergiques qui se multiplient sous l'effet du stress; il permet de calmer le jeu nerveux, ses multiples manifestations négatives (nervosité, émotivité, agressivité, fatigue, dépression, spasmes etc...) et ses multiples effets pervers sur l'ensemble du corps et de ses différents systèmes (en particulier endocrinien, immunitaire, cardio-vasculaire et digestif).

L'Eleuthérocoque est un "harmonisateur" soutenant l'organisme contre les effets du stress et du surmenage et permettant une meilleure adaptation aux situations stressantes; c'est un "adaptogène". Le Gaba (pour gamma amino butyric acid) est un neuromodulateur, également présent dans l'ensemble du corps; il participe de l'adaptation au stress, de la régulation de l'appétit, de la tension artérielle, de la température corporelle et du sommeil.

Son action est fondamentale dans l'équilibre des autres neurotransmetteurs : Sérotonine, Norarénaline, Dopamine. Hors il existe dans la nature des plantes à effet gabaergique : l'Eschscholtzia (petit pavot californien), le Fumeterre par ailleurs très connu pour son action antipléthorique et la Valériane par ailleurs très connue pour son effet sédatif et somnifère.

D'autres plantes ont également un effet très intéressant dans la gestion du stress et de ses effets préjudiciables à la santé: L'Aubépine est calmante, régulatrice du rythme cardiaque et cardio-protectrice (surtout associée au magnésium); L'Aspérule odorante et le Lotier corniculé ont des propriétés antidépressives et calmantes très appréciables. La Ballotte est essentiellement antispasmodique, la Passiflore tranquillisante et décontractante.

D'autre part la sécrétion des hormones magnésuriantes fortement stimulée par le stress entraîne de fortes pertes en magnésium rarement compensées par la nutrition, elle-même souvent carencée en magnésium à la base. Ceci est à l'origine de tout un cortège de troubles nerveux et somatiques qui vont de simples spasmes ou fatigues jusqu'à des troubles cardio-vasculaires sévères. Il est donc nécessaire de compléter l'alimentation normale en magnésium dans les cas de stress et de faciliter son absorption par un complément parallèle en vitamine D3, B6 et en Taurine (extrait de la chair de l'huître).

haut de page